Définitions

  • Bioéthique : (mot composé de bio, venant du grec bios, vie, et du mot éthique, venant du grec ethikos, moral, de ethosmoeurs.). La bioéthique, considérée comme l'une des branches de l'éthique, étudie les questions et les problèmes moraux qui peuvent apparaître à l'occasion de pratiques médicales nouvelles impliquant la manipulation d'êtres vivants ou de recherches en biologie.

  • Blastocyste : embryon de 5 à 6 jours constitué d'une centaine de cellules.

  • Cathéter : tube fin et souple qui sert notamment pour introduire des spermatozoïdes ou des embryons dans l'utérus.

  • Caryotype : analyse des chromosomes contenus dans le noyay d'une cellule.

  • Col utérin : partie basse de l'utérus, traversée par le canal cervical, qui s'ouvre très largement à l'accouchement pour laisser passer le fœtus.

  • Coelioscopie : intervention, sous anesthésie générale, qui consiste à faire une incision d'environ 1 cm au niveau du nombril, et à introduire par cettte boutonnière un système optique qui permet de visualier l'intérieur de la cavité abdominale : l'utérus, les ovaires mais aussi l'appareil digestif.

  • Diagnostic préimplantatoire : examen génétique pratiqué sur un embryon âgé de 3 jours conçu par FIV avant son implantation, et permettant de détecter une mutation génétique ou une anomalie chromosomique.

  • Dignité : (du latin dignitas, ce qui rend digne, beauté majestueuse vertu, honneur, considération, estime, crédit, prestige.)

→ La dignité est le respect, la considération ou les égards que mérite quelqu'un ou quelque chose.

→ La dignité de la personne humaine est le principe selon lequel une personne ne doit jamais être traitée comme un objet ou comme un moyen, mais comme une entité intrinsèque. Elle mérite un respect inconditionnel, indépendamment de son âge, de son sexe, de son état de santé physique ou mentale, de sa condition sociale, de sa religion ou de son origine ethnique.

  • Embryon : (du grec ancien ἔμϐρυον / émbruon) c’est un organisme en développement depuis la première division de l'oeuf ou zygote jusqu’au stade où les principaux organes sont formés.

  • Endomètre : revêtement interne de la cavité utérine dans lequel se fait la nidation du blastocyste

  • Ethique : (du grec ethikos, moral, de ethos, moeurs.) .L'éthique est la science de la morale et des moeurs. C'est une discipline philosophique qui réfléchit sur les finalités, sur les valeurs de l'existence, sur les conditions d'une vie heureuse, sur la notion de "bien" ou sur des questions de moeurs ou de morale. 

    → L'éthique peut également être définie comme une réflexion sur les comportements à adopter pour rendre le monde humainement habitable. En cela, l'éthique est une recherche d'idéal de société et de conduite de l'existence.

  • Follicule : ensemble formé par un ovocyte et les cellules qui l'entourent au sein de l'ovaire.

  • FSH ou LH : hormone sécreté par une glande du cerveau, l'hypophyse, qui commande le développement du follicule sur l'ovaire.

  • Hypophyse : petite glande située à la base du cerveau. Elle sécrète plusieurs types d'hormones en particulier la FSH et la LH.

  • Gamète : Cellule reproductrice, mâle ou femelle, dont le noyau ne contient qu'un seul chromosome de chaque paire et qui s'unit au gamète de sexe opposé (fécondation) pour donner naissance à un œuf (zygote).

  • Grossesse extra-utérine : c’est une grossesse qui se caractérise par le développement de l'oeuf fécondé par le spermatozoïde à l'extérieur de l'utérus.

  • Grossesses multiples : Grossesse au cours de laquelle se développe plus d'un embryon ou fœtus.

  • L’hyperstimulation ovarienne : complication des traitements stimulateurs de l'ovulation. Provoque l'apparition de kystes ovariens parfois volumineux pouvant être accompagnés d'une accumulation de liquide dans la cavité péritonéale.

  • Hormone : substance fabriquée par une glande pour aller agir sur un organe cible;  exemple, la progestérone sécrétée par l'ovaire modifie la cavité utérine pour la rendre apte à accueillirun éventuel embryon.

  • Instrumentalisation : Utilisation comme instrument.

  • Intégrité : (du latin integritas, état d'être intact, totalité, innocence, chasteté, probité, venant de integer, non entamé, non endommagé, non diminué, intact, entier, complet.). L'intégrité est l'état d’une chose qui est demeurée intacte, qui a toutes ses parties, à laquelle rien ne manque.

  • Ménopause : C’est l’interruption physiologique des cycles menstruels due à l'arrêt de la synthèse et de la sécrétion des hormones provenant des ovaires (les oestrogènes et la progestérone).

  • Ovocyte : cellule appelée ovule (par le grand public) et gamète femelle (spermatozoïde chez le mâle), permettant la reproduction. L'ovocyte qui possède les capacités d'être fécondé par le spermatozoïde, correspond au stade terminal de l'ovogenèse (fabrication et production de l'ovule).

  • Prématuré : Enfant né avant le terme de la grossesse, c'est-à-dire à partir du sixième mois de gestation.

  • Primauté : c’est la prééminence, premier rang.

  • Risques thromboemboliques : c’est l'obstruction d'un vaisseau sanguin par des substances transportées par la circulation sanguine vers un vaisseau qui sera obstrué.

  • Spermocytogramme : analyse de l'aspect morphologique des spermatozoïdes éjaculés.

  • Spermogramme : analyse des caractéristiques du sperme éjaculé (volume, mobilité, numération).

  • Transfert : terme utilisé pour désigner l'introduction dans la cavité utérine d'un ou plusieurs embryons après fécondation in vitro.

  • Zygote : oeuf fécondé qui présente deux noyaux, l'un provenant de la mère et l'autre du père.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×